Les inserts bois

850H-Gold-ac
ARc-DC_ac2
Concept 790 ac2
I 620 F ac2
logomdesign (2013_06_24 14_06_35 UTC)
Logo Rocal grande
logobg2 (2013_07_06 09_10_56 UTC)
Atra_cmyk_uten_R__display_hr

BIEN CHOISIR SON APPAREIL :  il est important que la puissance de votre appareil soit adaptée à votre espace de vie  et à vos besoins en chauffage. Si le foyer est trop grand, vous l’utiliserez constamment en sous régime ce qui encrassera votre vitre et votre conduit. S’il est trop petit, il fonctionnera en surrégime ce qui réduira sa durée de vie. La puissance d’un appareil est définie en kilowatt (1Kw équivaut à 1000W). En moyenne, le besoin en chauffage dans une maison correctement isolée est de 60 à 70W par mètre carré.  Optez pour un appareil à double combustion  qui permettra de brûler les gaz  et particules contenus dans les fumées, ce qui  augmentera la performance de votre appareil tout en réduisant votre consommation de bois.  

UN BON BOIS, BIEN SEC : Un bois trop humide brûle mal et endommage foyer et conduit de fumées. Nous vous recommendons de brûler du bois ayant un pourcentage d’humidité de 15 à 20% maximum.  Stockez votre bois coupé et fendu en quartiers, à bonne longueur, sous abri ventilé, pendant 24 mois minimum. Préférez  les feuillus de bois durs qui donnent de bonnes braises et par conséquent tiennent plus longtemps le feu : les meilleurs sont le charme et le chêne. Vous pourrez toutefois utiliser certains feuillus plus tendre, tel que le bouleau pour démarrer ou relancer un feu sur lit de braises. Évitez les feuillus tendres tels que le saule, le tilleul et le peuplier ainsi que tout les résineux ; ces derniers ont, certe, un bon pouvoir calorifique mais provoquent surtout un goudronnage rapide. 

Nos installations

L’utilisation de votre appareil de chauffage génère des dépôts de résidus et de suies qu’il est nécessaire de nettoyer régulièrement. Le règlement sanitaire départemental impose 2 ramonages par an pour les conduits de fumées de combustibles solides et liquides (bois, charbon, fioul) dont un durant la période de chauffe. Le ramonage chimique, réalisé à partir de bûches de ramonage peut aider à éliminer les résidus mais ne remplace en aucun cas le ramonage mécanique obligatoire effectué par un professionnel. 

Fermer le menu